La Charte du CRUA

 

Article 1

Le CRUA est un comité révolutionnaire usant de moyens et procédés pacifiques en adéquation avec la charte des nations Unis et de la proclamation universelle des droits de l’homme.

 

Article 2

Le CRUA s’octroie le droit de riposter à toutes les attaques contre les intérêts légitimes des algériens et de l’Algérie par des moyens légaux et pacifiques.

 

Article 3

Le CRUA demeure convaincu que l’Algérie doit se libérer de toutes les entraves qui freinent son développement pour qu’elle puisse jouer pleinement son rôle de locomotive régionale de développement et un partenaire garant de la sécurité dans sa région.

 

Article 4

LE CRUA lutte pour que le monde en interaction avec cette organisation criminelle puisse savoir que l’Algérie est un pays où vivent des hommes et des femmes qui ont soif de liberté et de justice.

 

Article 5

Le CRUA estime, dans un monde qui s’ouvre de plus en plus via le numérique, que les règles de jeux de pouvoir doivent changer.

 

Article 6

Le CRUA se prévaut du droit de porter la voix du peuple Algérien au monde entier et plus précisément aux entreprises, toutes tailles confondues, qui ont des accords ou intérêts avec l’Algérie.

 

Article 7

Le CRUA ne reconnaît aucune légitimité aux tenants du pouvoir actuellement.

 

Article 8

Le CRUA a pour objectif de libérer le peuple algérien et l’Algérie du diktat d’une caste qui a usurpé le pouvoir et détourné l’indépendance chèrement acquise.

 

Article 9

Le CRUA fait face à l’injustice, au mépris, à la spoliation des biens des algériens et au génocide dont sont victimes les algériens.

Le CRUA décrète qu’il est venu le temps de mettre fin au néo-colonialisme, origine de tout le mal que subît l’Algérie depuis le 5 juillet 1962.